Between voyeurism and misogyny, les réseaux sociaux s’emparent du procès Depp-Heard

C’est un procès tres mediatisé et très people qui s’est ouvert dans l’État de Virginie, aux États-Unis, il ya quelques semaines. Aux origines de l’histoire, multiple processes between two ex-époux, Johnny Depp et Amber Heard, depuis leur divorce in 2017, où cette dernière l’accusait de verbal abuse and physique sous l’emprise de drogue et d’alcool. In 2018, l’actrice signe une tribune dans The Washington Post, où, sans citer son ex-conjoint, elle indique être devenue une “the public spokesman for spousal abuse”: c’est sur cette déclaration que Johnny Depp a porté plainte pour Defamation , recovery of 50 million dollars from the former woman. Laquelle a engage une contre-poursuite, pour 100 million dollars, l’accusant d’une campagne de dénigrement.

Ce procès tres médiatique fundé sur des Questions d’atteinte à la réputation est, comme un symbole, filmé et retransmis en direct par Court TV, une chaîne spécialisée dans les domaines de Police-Justice, ambiance cour de Justice et enquêtes criminelles. Rebroadcasting that takes place on social media, YouTube, Twitter and Tik Tok, or a summary presented and analyzed in front of an audience. Un procès de stars, mais surtout de preuves: à coups de photos, videos, textos et enregistrements sonores, les deux party en viennent à parler de leur relations dans ce qu’elle a de plus intime, de leurs sexuelles à leurs échanges privés .

Campaign of misogyny

Stephanie Lukasik, PhD in information and communication, is not related to social research: “C’est dans la continuité d’un nouvel écosystème informationnel, dans lequel les réseaux sociaux deviennent les principaux canaux d’informations” indique-t-elle . C’est plus particulièrement sur Tik Tok que l’on retrouve la majorité de ces contenus Liés au procès: commentary on declarations de l’un ou de l’autre, montage of additional videos on dramatic music, analysis of complotists to prove Mensonges d’Amber Heard , témoignages émus de fansur la tristesse Johnny Depp… A ce stade du procès, Internet semble en grande majorité avoir pris parti: Amber Heard serait the test subject, and Johnny Depp and his victim. “In the passage of the tribunal of justice in the social-numerical tribunal, on the same path as the resolution of the society, he tends to increase the polarization of opinions,” adds Stephanie Lukasik. Sur Twitter, hashtag #JusticeForJohnnyDepp explose accompanying number of misogynistic messages.

The trial between Amber Heard and Johnny Depp is not the first Hollywood surmedia trial to precede a private tour of the internout overtones. “Ce que je trouve intéressant et inédit avec Cette Affairs, c’est que ça à une cuummination de plusieurs phénomènes web: un mélange bizarre de différentes communautés en ligne, d’enquêteurs du web…” indique Lucie Ronfo, journalist specializing in new technology events. Comme l’écrit la journalist in the Règle 30 newsletter, in a retrospective among content creators and a mixture of Johnny Depp fans, anti-feminists and transphobes, d’enquêteurs du web et de fan d’affaires criminelles, ainsi que Nombre d’opportunistes n’hésitant pas A surfer sur la polémique. Chaka of the two-party dispute passed by the first fin, marc de la marc de maquillage utilisée par Amber Heard for caching se hematoma aux détails sabreux de sexual abuse, en passant par l’attitude et la tenue des protagonistes Pendant le procès. “L’un des principaux objectifs en partageant ces contenus, c’est d’exprimer son mind et de persuasive à coups d’emotions” indique Stephanie Lukasik.

La responsabilite des plateformes

Au bout du compte, according to mood, en tant qu’internaute, de ne pas pouvoir être simplement indifférent à cette madee. Lucy Ronfo wrote in the April 27 newsletter Je ne veux pas voir Johnny Depp on Tik Tok : “Il ya un côté où on est force de s’y intéresser, de par la recommandation algorithmique de Tik Tok, qui met en avant ce type de contenus plus que les autres. Sette Page for you (page where you offer product and service feature videos, NDLR), on pas trop comment elle fonctionne, mais je prop que Tik Tok a devine que les femmes de mon âge de mon âage un laien avec Johnny Depp d ‘une maniere ou d’une autre. C’est un phénomène local qui devient ultraviral, complètement algorithmique”, développe la journale.

Contrairement à d’autres plateformes, Tik Tok does not allow you to pass through the meters in silencieux and by hashtag or repeated, potentiellement dérangeant for certain people. Tout le monde peut ainsi tomber sur des témoignages de sexuelles entre deux videos de chats. “Cela prouve aussi que tout est contenu et tout peut être contenu: ton chat, les manifests au Capitole, les procès… On a pris tellement l’habitude de nous transform nous-même en contenu, de se segmenter sur les réseaux sociaux, qu ‘on the applique ce foctionnement sur tout ‘Ajoute by Lucy Ronfo. Quitte à Traeter un procès comme une série télévisée, en prenant des outils de fan pour les appliquer dans une logique deviralité, venant nourrir une mind. « Quand on parle de rabbit hole, c’est-à-dire cette Spirale de Contenus qu’on a du mal à maîtriser, ce n’est pas que sur l’extreme-droite, cela peut toucher plein de sujets. C’est très perturbant de voir des ados blaguer sur des supportives conjugales,” concluded Lucy Ronfo.

En Atattant la fin du procès, qui devrait se conclure dans quelques semaines, les réseaux sociaux vont continuer à s’emballer… questionnant notre voyeurisme et la force des algorithms.

Leave a Comment