“Je l’ai vu nu comme un ver se frotter sur son canapé”, de nouveaux témoignages chocs

Helen, Stephanie, Camille, Muriel, Charlotte, Marie-Laure, Clemence, Emmanuelle, Nora, Karine, Aude, Margot, Florence, Justine, Cecile… Elles ont entre 28 et 63 ans. Certaines de ces femmes ne se connaissaient pas, ne s’étaient jamais vues. Mais la plupart ont gravité dans le publicique, littéraire ou Culturall. Et toutes ont un jour croise le chemin de Patrick Poivre d’Arvor.

Ce mardi, la rédaction de Mediapart a réuni vingt femmes sur un même plateau. Huit des participants on porté Plate pour Vial à l’encontre de l’ancien presentateur du journal de 20 Heures de TF1. Deux étaient mineures au moment des faits presumés.

The Cette émission de Mediapart met au jour trois nouveaux témoignages accablants pour l’ex-présentateur.

“Je l’ai vu nu comme un ver se frotter sur son canapé”

Marie-Laure Eude-Delattre, conseillère entreprises, révèle avoir été violée par PPDA le 18 mai 1985, alors qu’elle était agée de 23 ans. “J’étais une petite stagiaire, attirée par la lumière, who arrived at Cannes. Je voulais être attachée presse à Antenne 2, se souvient Marie-Laure. May 18, 1985, PPDA l’invite à l’hôtel Martinez à Cannes. Je n’ai pas vu le grand mechant loup. Je pensais aller boire un pot avec lui sur la terrasse de l’hôtel. Jusqu’au bout, j’ai cru que j’allais sur une terrasse pour avoir un stage à France 2. “Je l’ai vu nu comme un verre se frotter sur son canapé”, raconte-t-elle. Marie-Laure Louis demands love, which is on the train of the fair. La scène l’interloque, elle est si loin de l’image de l’auteur de romans “très romantiques” not on lui a parlé. Puis, “j’ai eu un moment de sideration. Il a enlevé mon pantalon et ma culotte et m’a violée. Quand il a giclé en moi, il m’a dit: “Je savais que ça te plairait.” Il est dans autre chose que dans le réel. Juste après, j’ai pris mes petites madee, il m’a ouvert la porte et je suis party.”

Quand il a giclé en moi, il m’a dit: “Je savais que ça te plairait.” Il est dans autre chose que dans le réel.

Marie-Laure Hude Delattre

De ce viol, Marie-Laure dit en avoir beaucoup parler autour d’elle, “mais personne n’a voulu m’écouter”. « J’ai passé des annees à me dire que j’étais coupable car je l’ai suivi dans cette chambre. Mon fiance m’a dit que j’étais salie. Il m’a quittee. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

en cliquant sur “I accept”les cookies seront deposes et vous pourrez visualiser les contenus .

en cliquant sur “I accept all cookies”vous autorisez des dépôts de cookies pour le stockage de vos données sur nos site et application à des fins de personalization et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de pensioner votre consent à tout moment.
Gerer mes choix



Deuxième nouvelles revelations: Celles de Margot Cauquil-Gleizes. Cette enseignante déclare avoir été violée par PPDA alors qu’elle était mineure (17 ans) et avoir été agressée sexuellement dans son Bureau à l’age de 24 ans.

“Tout cela for 5 minutes plus”

Margot Cauquil-Gleizes dit se reconnaître dans le témoignage de Marie-Laure Eude-Delattre. C’est en 1985 que la jeune fille croise la route de PPDA à Sète. “Il m’a fait monter dans sa chambre. Je suis tres jeune, tres naive. Il ouvre la porte. Je vois une chambre toute petite. Il me bascule sur le lit, me deshabille et me penètre. Tout cela for 5 minutes plus. Suite à cela, on discute un peu, il va prendre une douche, je me rhabille et me reconduit. Il m’a fallu 37 ans pour comprendre que j’ai été violée”, raconte-t-elle.

Il sort son sexe et me dit: “J’ai besoin d’une petite gâterie”

Margot Kokil-Gleizes

A l’age de 24 ans, alors qu’elle est de pass à Paris, Margot recontacte le presentateur dans le but d’obtenir un stage. “I propose d’assister au JT et d’aller dîner avec lui. A l’issue du JT, où il a été odieux et tyrannique avec ses équipes, on m’a fait monter dans son Bureau pour debriefer. Il me dit: “Ce JT a été tres dur, je suis très stressé.” Il sort son sexe et me dit: “J’ai besoin d’une petite gâterie.” Je n’ai plus 17 ans, j’en ai 24, je lui ai dit non, etc., but persistently aues ipé petite moue. Je me suis levée et il m’a repondu: “Dans ce cas là, Mlle au revoir!”. Je me suis sentie profondement humiliée. »

Troisieme nouveau témoignage, celui d’Armelle Hervieu. La journalist et vidéaste 24 Ans quand elle prend contact the PPDA. La jeune femme souffre d’anorexie, à l’instar de Solenn, la fille de PPDA, devenue un symbole de la lutte contre l’anorexie Mentale après son’s suicide.

“C’est pas bien ce que j’ai fait”?

La rencontre se déroule à l’été 2003 dance le bureau de la star à TF1. « Les photos de sa fille presente dans la piece m’ont immédiatement marquee, c’était une copine de fight. » Elle poursuit : « On a pendant discuté environ une Heure, je lui ai tendu la main [pour lui dire au revoir]il a pris mon Visage dans ses mains et m’a force à un baiser. Je le repousse et il me dit, comme un petit garçon: “C’est pas bien ce que j’ai fait?” J’ai été suffisamment froide pour lui dire qu’il n’y avait pas moyen.”

PPDA parle “d’un geste effectueux destiné à redonner confiance” a la sacrifice. Et d’indiquer: “Je n’embrasse jamais les gens de force surtout après avoir évoqué la maladie qui a emporté ma fille.”

“On ne met rien dans la bouche d’une anorexique et encore moins un sexe d’homme”

Stephanie Hyatt, a journalist who has worked with the PPDA plusieurs années pendant, damaged two violins in 1994 and 1997. Elle aussi souffrait d’anorexie. Son of aggression se serait déroulée lors d’un entretien d’embauche dans le bureau de la tour TF1. « Je me suis retrouvée avec son sexe dans la bouche au bout de 5 min. Desire for anorexia. He did not meet rien dans la bouche d’une anorexique et encore moins un sexe d’homme. »





Nonce Paolini, former patron of TF1, constituting “la souffrance” des accusatrics

Old TF1 backer Nonce Paolini includes the “power” of the women accused by ex-rep Patrick Povre d’Arvor of sexual assault and cello and assures that he is not complying at the time of the alleged facts. “Je veux leur dire que leur souffrance ne peut laisser indifférent personne et en particulier moi, ni comme homme, ni comme ancien dirigeant”, at-il déclaré dans l’émission réalisé par la rédaction de Mediapart.

“J’espère qu’elles pourront obtenir la possibilité que leur madee soit revue par la Justice” by Nonce Paolini. Les faits présumés s’étalent des Années 1980 aux Années 2000.

“Il n’y a pas de système, il ya simplement quelqu’un qui s’est comporté de façon odieuse”

A l’époque, “evidemment on ne le savait pas. Si on l’avait su, on aurait pris les dispositions qui s’imposaient et moi le premier”, ajoute celui qui a été DRH de la première chaîne et PDG à partir de 2008 (date à laquelle PPDA a quitté la présentation du JT de 20 hours) for 2016.

Si cela avait été su, “des Sans auraient été prises”, assert-t-il. “On ne pouvait pas remettre en case la réputation d’une entreprise commecelle-là, cotée en Bourse, cotée au CAC 40. C’était un risque inconsidéré. »

Nonce Paolini estime que “ce n’est pas un système qu’il faut denoncer. Il n’y a pas de système, il ya simplement quelqu’un qui s’est comporté de façon odieuse avec des femmes dans différents contextes sans que personne ne puisse le savoir puisque ces femmes ne s’exprimaient pas.”

Editing with AFP

En réunissant ces femmes sur un même plate, les journales de Mediapart indiquent qu’ils ne “se substituent pas à la Justice”. Nous faisons un travail journalique en apportant à la connaissance du public des témoignages. […] Pour Mediapart, les sexuelles et sexistes sont un sujet d’intérêt public, un sujet d’intérêt général. »

Au moins 27 femmes ontémoigné dans l’affaire PPDA

Mediapart souligne que “Patrick Poivre d’Arvor n’a pas donné suite” à sa requeste d’entretien “danse de conditions similaires à Celles Proposées” aux témoins. D’après les propos de l’avocat de PPDA rapportés par le site d’Investigation en ligne, il “compete toute cruelty, sexuelle ou non, à l’égard des femmes qui l’ont accusé”. A total of 27 women spoke out against PPDA in the press or regarding justice, don’t do two minors at the time of the alleged facts. Dix-sept femmes ont porté plainte contre PPDA. Use the entre elles ont été classées en juin pour recipe.

Leave a Comment