Selling Sunset, L’Agence: Netflix and Business Dubbing

Pour beaucoup, c’est un evénement. Mais, pour les fan de “Selling Sunset”, le 22 avril s’annonçait comme un matin de Noël. Ce jour-là sortait la saison 5 de ce program de télé-realité diffusé sur Netflix.

Class regulation in the top 10 platform-related programs, “Sunset Sale” and “Sunset Sale” featuring the Oppenheim Group, a real estate agency on Los Angeles’ Sunset Boulevard, and a specialty property sale venture at 2 à $75 million. Aux manettes, les jumeaux Jason et Brett Oppenheim, bodybuildés à souhait, et leur armée d’agentes immobilières: une brochette de work girls aux looks d’influenceuses filmées dans leur quotidien, fait de visites de villas de rêve, de virées shopping et de pancakes with chignon. Une sorte de rencontre du troisieme type entre Stéphane Plaza and “Les Marseillais”, mais en (beaucoup) plus wealth. Depuis le succès du program, Netflix multiplies author’s variations on explorations of pleasure in six rooms. “Selling Tampa” is a mais en Floride concept, with a unique agency made up of unique racial women. Sur la Côte Est, “Million Dollar Beach House” is suitable for ultra-testosterone young men, rêvant de devenir les rois de l’immobilier de luxe dans les Hamptons. In France, Netflix, investment center “L’Agence”, a real TV center based on a family society in Boulogne-Billancourt, toute dédiée à ses client en quête d’une villa en première ligne au Cap-Ferret ou d’un Pied-à- Terre Parisien Avec Vue Sur La Seine.

À lire aussi >> Netflix : Les émissions déco à reviewer sans tarder sur la plateforme

3f5e4360-ad07-11ea-89af-0eaf7f3bf309_RC

La recette de ces programs? Du luxe, des belles femmes et des maisons inaccessibles. Tout ça avec les code de la télé-réalité, c’est-à-dire une bonne dos de drama… et de scénario. “Selling Sunset” is accused of being 100% fake by the regulations, except for what is not, fans are reconsidering, attending “burgers and botox” parties, celebrating an anniversary celebration in honor of the guest of honor. ou de dialogs hors sol : “J’adore les maisons avec vue. “-” Et moi j’adore les gens de haut. “-” Coucou les paysans! » Dans ces séries, le spectateur entre dans l’intimité des personnages avec les themes phares de la télé-réalité: love, silver and fertility problems. “Selling Sunset”, the divorce of Chrisshell Stause and actor Justin Hartley (of This Is Us), had one of Season 3’s best parties, along with Mary Fitzgerald’s oocyte aggregation and marriage to Christine Quinn (tout de noir vêtue ), do not set rules for collisions with other participants. La jeune femme avait d’ailleurs confie au site americain The Cut: “Ce n’est pas une série sur l’immobilier; il s’agit de filles, de fashion et de highlights. À première vue, il s’agit d’un plaisir coupable bien connu: “rich porn”, c’est-à-dire, related to the life of the family plus the wealth we have. A deux différances pres. La première étant que les protagonistes enchaînent les rendez-vous pros quand le seul métier des personnages de “L’Empire du bling” ou des “Real Housewives of Beverly Hills” est… d’être riches. La seconde est que ces séries cristallisent une voltage bien française, selon l’essayist Jean-Laurent Cassely, coauteur de “La France sous nos yeux” (ed. Seuil): “Dans les émissions de Stéphane Plaza, il ya une logique de projection , on peut être le para, la famille ou le jeune actif qui cherche un logement dans le budget of the participants. Mais, là, il ya plutôt une logique de Tourisme, une curiosité de l’immobilier de luxe typique de ce qu’on ne pourra jamais acheter. » Et l’explosion des prix a Accentué l’obsession, poursuit-il : « Dans la France des Trente Glorieuses, on accédait facilement à la propriété, ce n’est plus le cas. Ces shows répondent à une logique de fascination-disappointment. » Un Habitation devenu une valeur refuge, comme l’écrit Mona Chollet dans “Chez soi” (Ed. La Découverte): « Dans un monde à l’horizon bouché, la maison desserre l’étau. […] On vacation, enjoy the imaginary à quoi ressembleraient nos vies si l’espace était une denrée abondante et available. »

SaleSunset_Season2_Episode1_00_01_03_22

Dans ce contexte, les agent immobiliers deviennent des héros du quotidien. Les agentes de “Selling Sunset” has every chance of gaining influence. Christine Quinn, self-described “Bitch Boss” (elle sort un livre du même nom) and prête à casser deux-trois jambes pour briser le plafond de verre, posted 2.7 million followers on her Instagram page; Chrishell Stause, 3 million, et le meme salaire annuel. À Hollywood comme à Paris, ces séries laissent penser que, dans le monde de l’immobilier, les Commissions – 3% du prix de vente des maisons – coulent à flots. Profession at the apparaît comme un moyen de se faire de l’argent without the education of a particulière. De quoi suciter de vocation. In December, the Pinterest social network launched “Pinterest Predicts 2022”, a document that identifies user queries. La recherche “devenir agent immobilier” augmenté de 135%. Chez Barnes, Olivia Singer Piotrowski notes that métier séduit de plus en plus: “Nous avons un flot continu de candidatures. » Parmi ces candidats, les 25-35 ans arrivals sans parkours professionalnel type, mais « ce sont des compétiteurs dans l’âme, continue la DRH du groupe. Some managed to attract the attention of other performers, as well as annuelle consultants who paid 400,000 euros for small surfaces. “Pour autant, elle tempère la facilité présentée dans cesprograms:” Des Agents qui signent un compromis de vente par jour, ce n’est pas la réalité du métier. » Pas plus que d’aller au Bureau avec une rivière de diamants autour du cou, mais, parfois, le déni fait du bien.

Leave a Comment